Véranda : Comment éviter les arnaques ?

Ajouté le 30/09/2016

img/news/723-veranda4.jpg

par Nicolas


Comment éviter les arnaques ?

L'installation d'une véranda peut changer l'aspect général de votre maison et y apporter beaucoup de confort, de bien-être, d'espace supplémentaire et de luminosité. Mais si vous ne prenez pas les précautions essentielles, la luminosité tant attendue pourrait vite se changer en côté obscur. Aujourd'hui, vous devez garder à l'esprit qu'il faut se prémunir contre les arnaqueurs en tous genres avant d'acheter quoi que ce soit. Alors avant de s'engager dans un investissement de cette ampleur, il convient de passer en revue les principaux pièges à éviter. En effet, certains entrepreneurs peu scrupuleux et avides d'argent facile n'hésiteront pas à vous faire tomber dans les panneaux de leurs vérandas de pacotille. Voici donc quelques conseils utiles inspirés d'expériences vécues qui vous éviterons bien des embûches.

Le faux vendeur de véranda

Le marché des vérandas est en pleine expansion et de nombreuses nouvelles entreprises de construction font leur apparition. Des petits malins mettent à profit cette expansion pour se faire passer pour des vendeurs en détournant des références et numéros. Il est donc recommandé de se déplacer en magasin et de voir directement son interlocuteur dans le cadre de son lieu de travail. Ce premier contact vous permettra entre autre de jauger le professionnalisme de votre vendeur. N'hésitez donc pas à le questionner sur les moindres détails de votre future véranda, les délais de livraison, les plans, les caractéristiques techniques, l'isolation phonique, thermique, l’étanchéité, les garanties ... Un bon professionnel doit être à même de répondre clairement à vos questions précises, c'est un gage de sérieux qui ne trompe pas.

Si vous devez verser un acompte, assurez vous de l'existence juridique de la société que vous avez choisie.

 

Les démarches officielles


Avant même de choisir votre future véranda, renseignez-vous auprès des services de l'urbanisme de votre commune afin de savoir si votre projet est officiellement réalisable. Sachez que selon les cas et les plans, votre dossier peut être refusé pour des questions d'opacité des vitres, de couleur des panneaux ou d'inclinaison du toit incompatibles avec les plans d'urbanisme. Il faudra donc absolument demander les plans au vérandaliste et les communiquer à la mairie pour s'assurer que le permis de construire pourra être délivré avant de payer quelque acompte que ce soit.

Les garanties pour votre véranda

Le plus judicieux des conseils avant la mise en route d'un tel chantier sur votre maison est de se couvrir de garanties en béton. Outre votre assurance personnelle, n'hésitez pas à téléphoner à l'assureur de l'entrepreneur qui généralement propose une garantie décennale et demandez lui en détail quelles sont les garanties en terme de délais de livraison, d'éventuelles erreurs de métrage, de vice de construction, de souci d’étanchéité, de fermetures des portes, qu'elles soient coulissantes ou battantes, etc... 
Sans tomber pour autant dans la paranoïa ou la suspicion systématique, vous devez anticiper chaque problème éventuel et vous en prémunir si vous voulez jouir de votre nouvel espace de détente en toute sérénité !